Changez de profil avec Vivaldi 2.4 !

C’est en effet la principale nouveauté de cette nouvelle mouture 2.4 du navigateur Vivaldi !

Cela vous permettra de partager l’unique installation de votre navigateur Vivaldi avec d’autres utilisateurs qui peuvent accéder à votre session système. Ou encore de définir différentes configurations dans votre utilisation personnelle de Vivaldi. Et d’ouvrir différentes fenêtres dans ces profils différents, simultanément au besoin. Les données de chaque profil seront stockées dans des dossiers différents, donc aucun risque de mélanger ses signets, cookies, historique, extensions et mots de passe entre tous les profils. La synchronisation est possible en passant logiquement par des comptes vivaldi.net différents pour chaque profil. Le bouton d’accès au gestionnaire (ajout, suppression, basculement) de profil est situé à droite de la barre d’adresses et si vous êtes connecté à vivaldi.net pour la synchro, il prendra l’icône associé à votre compte. Ce bouton est masquable via les réglages de barre d’adresses, si vous n’en avez pas l’usage.
Il existe aussi un profil « Invité » permettant de donner accès à votre navigateur sans risquer de modifier vos données de navigation, ni votre configuration (interface, options, extensions). En effet, en mode « Invité », Vivaldi ouvre une fenêtre dans laquelle le navigateur est configuré complètement par défaut, sans aucune possibilité de (dé)réglages ou d’installation d’extension par exemple, et tout ce qui est fait durant l’utilisation en mode « Invité » sera oublié en quittant ce mode. Cela peut aussi servir à tester si un site fonctionne bien en configuration par défaut, dite en « Profil vierge » !

Une autre amélioration majeure apparue sur Vivaldi 2.4 est la possibilité de modeler les barres d’outils à sa guise. La version précédente offrait la possibilité de masquer les boutons sur les barres d’adresses et d’état. Il est désormais possible de déplacer les boutons restant sur la barre et même d’une barre d’outils à l’autre. Il suffit pour cela de maintenir la touche <MAJ> et de glisser/déposer tel ou tel bouton où bon vous semble. Pour remettre les barres d’outils dans leur configuration par défaut, vous pourrez soit faire un clic-droit sur la barre, soit passer par les Réglages > Apparence > Personnalisation de la barre d’outils > Réinitialiser.

 

La barre de signets connaît aussi quelques améliorations dont une réclamée depuis des années : La possibilité d’avoir un menu contextuel sur les dossiers de signets accessibles depuis la barre de signets ! C’est désormais chose faite, au moins pour les utilisateurs de Vivaldi sous Windows et Linux… Cerise sur le gâteau, la barre de signets devient synchronisable d’une installation à l’autre.

Restons dans la gestion des signets afin d’évoquer un nouveau moyen de mémoriser différents pans de vos activités sur le Web : Il est aujourd’hui aisé de sélectionner quelques onglets, et/ou piles d’onglets (MAJ+clic, ou sélection par domaine, par exemple) et les enregistrer au sein d’un dossier horodaté de vos signets, qui pourra être synchronisé et récupéré pour une utilisation ultérieure. Très pratique pour celles et ceux qui souhaitent organiser au mieux des séquences de veille ou d’étude ou de shopping particulières. Un raccourci et une commande rapide permettront au besoin d’accélérer cette action, parfois répétitive.

 

Puisque j’ai évoqué les piles d’onglets, cette version 2.4 prend en compte des retours d’expérience de certains utilisateurs se plaignant de parfois créer des piles d’onglets, accidentellement, lors de déplacements d’onglets sur la barre d’onglets. La version 2.4 autorise donc la désactivation de l’empilement d’onglets par glisser/déposer et, si elle reste souhaitée, un réglage de sensibilité est ajouté afin de limiter les maladresses ! Quel autre navigateur va aussi loin, à l’écoute de ses utilisateurs, dans les plus petits détails liés à des fonctionnalités très spécifiques ?
Notons, accessoirement, que les piles d’onglets pourront maintenant être renommées via un double clic.

S’il vous est déjà arrivé de vouloir faire un calcul rapide afin de compléter un formulaire sur le Web, sachez que Vivaldi ne vous obligera pas à lancer un outil tiers ou à accéder à un site (la plupart de moteurs de recherche, par exemple, savent faire des calculs) pour cette besogne : En effet, une calculatrice fait son apparition au sein des géniales commandes rapides (accès par F2). Il suffira de saisir la suite d’opérations souhaitées (+, -, *, / avec ou sans parenthèses ou signe négatif par exemple, mais d’autres possibilités plus avancées sont et seront disponibles) et presser la touche <Entrée>. Le résultat sera automatiquement collé dans le presse-papier du système, prêt à être collé dans le formulaire ou le mail de votre choix !

 

Si toutefois vous trouviez que cette mise à jour 2.4 était toujours assez pauvre en nouveautés, en voici trois autres, pour la route :

  • Possibilité d’ouvrir en arrière-plan une recherche depuis une sélection de texte sur une page (option en Réglages > Rechercher)
  • Le dossier de téléchargement par défaut peut suivre le dernier dossier choisi pour télécharger (option en Réglages > Téléchargements) : ATTENTION, cette option va être activée par défaut et pourra vous surprendre comme elle a surpris mon cher Adrien-Le- Linuxien 🙂
  • Possibilité de désactiver la navigation spatiale ou de choisir la navigation spatiale native à Chromium (Option en Réglages > Pages Web) : Les développeurs étant conscients que la navigation spatiale d’origine pouvait marginalement créer des problèmes sur certains sites (ou appli web comme l’administration de box internet ou NAS), ils ont offert la possibilité, soit de désactiver complètement ce type de navigation (de lien en lien via les flèches du clavier), soit de basculer sur le mode « spatial » natif de Chromium.