Vivaldi 1.8, la version finale qui mise tout sur l’historique

Vous l’attendiez tous, Vivaldi 1.8 est sortie aujourd’hui.

Comme Pierre l’annonçait dans les précédents articles, la grande nouveauté est la gestion améliorée de l’historique.

Nouvelle présentation de l’historique

Retrouver un lien visité il y a longtemps est souvent utile et peut être une démarche assez fastidieuse pour la plupart des navigateurs, la gestion de l’historique ayant une approche assez limitée. La présentation traditionnelle consiste généralement en une (très !) longue liste de pages visitées qu’il faut faire défiler pour trouver l’information désirée.

C’est une stratégie : les navigateurs, pour la plupart, n’aiment pas trop que vous fouillez dans l’historique. Ils préfèrent que vous cherchiez (et plutôt plusieurs fois qu’une) via le moteur de recherche par défaut, des redevances étant reversées au navigateur sur lequel on a effectué la recherche. Cela fait partie du business model.

Vivaldi révolutionne cette approche en fournissant une vue d’ensemble détaillée, très visuelle et très agréable à consulter. Avec, en prime, la possibilité de consulter des statistiques de navigation.

Différentes manières possibles de trouver tout ce que l’on veut

La philosophie de Vivaldi, c’est de mettre le navigateur au service de l’utilisateur, et non l’inverse. Par conséquent, il offre une flexibilité inégalée pour utiliser le navigateur selon les souhaits de l’utilisateur. C’est notamment le cas du nouveau gestionnaire d’historique, qui offre un très grand nombre de fonctionnalités.

L’approche du bas vers le haut consiste à rechercher dans une liste classique des liens visités. Il est aussi possible d’utiliser l’approche du haut vers le bas : on a des vues mensuelles, hebdomadaire et quotidiennes. De cette façon, on a bien plus qu’une liste de liens : des graphiques, avec superposition de calques de couleur différente donnent un aperçu visuel montrant les pics d’activité et les principales tendances de navigation. Il est également possible de filtrer la recherche sur une plage de dates spécifiée.

Il est parfois difficile de se rappeler d’un mot-clé pour rechercher une information dans l’historique (nom du site Web, de la société, etc. ?). Comment faire, dans ces conditions ? Pas de panique, le gestionnaire d’historique de Vivaldi permet de rechercher de façon contextuelle : par exemple, vous avez consulté un site que vous voulez retrouver le même jour où vous avez passé beaucoup de temps sur votre réseau social favori mais vous ne vous rappelez plus du jour exact. La vue Calendrier affiche la liste des principaux domaines visités chaque jour, ainsi, vous visualisez très facilement le jour du pic d’activité sur votre réseau social. Il ne reste plus qu’à affiner la recherche sur ce jour-là.

Uniquement pour vous

Vivaldi ne collecte pas vos données d’historique. Ces informations sont strictement privées, elles restent dans votre PC uniquement. Vous gardez la main sur ces données (qui, pourtant, pourraient être monétisées par des entreprises qui en sont très friandes), et vous restez donc le seul à pouvoir consulter, analyser ces informations, et décider d’ajuster vos habitudes ou supprimer certaines données.

Et le panneau latéral, dans tout ça ?

Les plus curieux auront remarqué que l’historique est également accessible depuis le panneau latéral. Elle indique la liste des URL visitées précédemment à côté de la page que vous consultez actuellement.

Les autres nouveautés

  • Nombreuses corrections de bugs
  • Création de notes par glisser-déposer
  • Gestion avancée du son dans les onglets
  • Et pleins d’autres choses encore (gestion de la mise à jour auto sur Windows, choix de la page de démarrage, ouvrir un lien dans l’onglet en cours via le clic droit, possibilité de griser les onglets hibernés, etc.).

Pour plus d’informations, consulter la page officielle.

Pour le téléchargement, cela se passe ici.