Faille Cloudbleed : précautions à prendre

Bonsoir,

 vient de publier un article traitant des mesures de précautions à prendre pour certains utilisateurs des services Vivaldi.net.

Suite à la divulgation d’une fuite de données chez un fournisseur de réseau distribué (le CDN Cloudflare) qui est utilisé par d’innombrables services Web, dont Vivaldi.net, l’expert en sécurité de Vivaldi Technologies a entrepris de réinitialiser les cookies de session et le mots de passe de certains comptes qu’il considère potentiellement affectés. Cela reste un principe de précaution, puisqu’il n’existe aucune indication qu’un compte Vivaldi a été compromis, à ce jour.

Si vous être dans ce cas, vous ne pourrez plus accéder aux services de Vivaldi.net (mail, forum, etc…) tant que vous n’aurez pas modifié votre mot de passe.

Pour cela, il vous est demandé de passer par le lien Recover Password et de suivre les quelques étapes (donner votre identifiant, attendre que le mail de validation arrive et cliquer sur le lien vous conduisant au formulaire de modification de mot de passe).

Ensuite, il faudra reconfigurer le nouveau mot de passe dans les éventuels clients de messagerie électronique que vous utilisez pour l’accès en POP3, IMAP ou SMTP.

Si vous avez utilisé l’ancien mot de passe Vivaldi.net sur d’autres sites ou services, il est aussi conseillé de le modifier sur ces sites.

J’ai personnellement dû modifier mon mot de passe et tout s’est très bien passé mais si vous rencontrez un souci quelconque, n’hésitez pas à contacter support @ vivaldi . com (en anglais ou en français).

Plus de détails : Infos en français au sujet de cette faille Cloudbleed sur NexINpact

 

Premier jet de 1.8 !

La 1.7 à peine finalisée, que la première version de développement de 1.8 pointe son nez !

Et elle apporte déjà plein de nouveautés, outre le retour du panneau latéral de signets qui n’était pas prêt pour 1.7 et les corrections de bugs classiques :

  • Possibilité de choisir le Speed Dial comme page d’accueil
  • Un choix dans le menu contextuel de page pour ouvrir un lien dans l’onglet en cours
  • Possibilité de créer une note par glisser/déposer d’une sélection de texte dans le panneau de notes
  • Davantage d’options pour gérer intelligemment le son des onglets :
    – Laisser tous les onglets faire du bruit
    – N’accepter du son que de l’onglet actif
    – Laisser les autres onglets faire du bruit jusqu’à ce que l’onglet courant en fasse (subtil, non ?)
  • Une option permet de griser les onglets en hibernation

Bons tests !

PS : Un ami traducteur tchèque met à disposition un lanceur qui facilité la mise à jour de quelques ressources Chromium permettant ainsi d’obtenir enfin une localisation FR complète de l’interface utilisateur de Vivaldi (en attendant une telle besogne du coté officiel de la Force 🙂 )

Vivaldi 1.7 prêt pour capture, mise en sourdine et bien plus encore

Comme vous le saviez déjà si vous suivez régulièrement l’aventure Vivaldi sur ce blog, la version 1.7, finalisée officiellement ce jour, dispose de tout un tas de nouvelles fonctionnalités en plus d’une mise à jour de son moteur de rendu interne Chromium en version 56.x.

Avec Vivaldi 1.7, à vous les joies de la copie d’écran sans prise de tête : Pas d’extension, ni programme tiers à installer, yakakliker ! Ou configurer un raccourci clavier/souris ou utiliser les commandes rapides pour :

  • copier la page entière (partie visible et invisible)
  • copier une sélection rectangulaire (pouvant contenir une partie de l’interface du navigateur

dans, au choix :

  • un fichier JPEG
  • un fichier PNG
  • le presse-papier pour un collage direct dans l’application compatible de votre choix

Vivaldi 1.7 propose aussi tout un arsenal de commandes, accessibles via des raccourcis clavier ou souris et les commandes rapides (F2), pour couper d’un seul coup le son émanant de plusieurs onglets, ou des autres onglets lorsque vous êtes déjà en train d’écouter de la musique ou de regarder une vidéo. Et d’aussi facilement… remettre le son, comme dirait Philippe Katerine 🙂 Donc ça ne sera plus nécessaire de mettre individuellement en sourdine chaque onglet bruyant, surtout lorsque vous en avez une palanquée et que certains contiennent pub ou autre contenu sonore inattendu !

Accessoirement, Vivaldi 1.7 se pare de plein d’autres petites pépites bien pratiques comme :

  • l’option pour toujours recharger les onglets épinglés même si le chargement différé des onglets a été choisi.
  • les notifications web désormais natives sous MacOSX
  • l’auto-complétion du TLD configurable (.com, .fr, .net, etc…), permettant de juste taper un nom de domaine en barre d’adresse et via CTRL+Entrée, ce qui ajoutera automatiquement le reste (www et tld choisis). C’est un des vieux trucs qui existait sur Opera 12 🙂
  • Un petit bouton d’affichage/masquage de tous les boutons liés aux extensions permettant de faire de la place dans la partie droite de la barre d’adresses
  • Enfin, un signalement supplémentaire a été ajouté pour mettre en évidence les sites Web qui demandent des mots de passe en HTTP non sécurisé.

Communiqué de presse [en]  : https://vivaldi.com/press/releases/vivaldi-1-7-the-power-of-sharing/

Articles de Jon sur le Blog de la Vivaldi Team [en] : https://vivaldi.com/blog/teamblog/seize-the-moment-with-vivaldi-1-7/

Téléchargements : https://vivaldi.com/download

Le panneau d’historique est arrivé !

Vivaldi 1.7 est en cours de finalisation !

Cette nouvelle version de développement propose désormais l’affichage de l’historique de navigation dans un des panneaux latéraux. Dans ce panneau, il sera possible de chercher un titre de page ou une url visitée dans la journée, la journée précédente, la semaine ou le mois dernier, ainsi que sur un intervalle de temps choisi.

L’autre amélioration notable concerne la sécurité avec l’affichage d’un badge signalant clairement l’insécurité d’un site qui vous demanderait un mot de passe sur une connection http non sécurisée

Merci de nous signaler tout problème que vous pourriez rencontrer avec ces deux nouvelles fonctionnalités.

Bons tests 😀

 

Déjà 2 ans !

Le 27 janvier 2015, l’équipe Vivaldi diffusait la première version publique (dite Technology Preview 1) de son navigateur ! 

Très à l’écoute de sa communauté d’utilisateurs, le navigateur Vivaldi a, en deux ans seulement, apporté à ses utilisateurs un nombre important de fonctionnalités et d’immenses possibilités de personnalisation. Probablement plus qu’aucun autre navigateur sur une aussi courte période !

Et ce n’est qu’un début, de nombreuses autres merveilles nous attendent, dont les fonctions majeures de synchronisation et de client mail intégré et peut-être même une version mobile avant la fin de l’année 🙂

Merci à toutes et à tous d’avoir suivi le développement, aidé à tester, rapporté des bugs et fait connaitre cet excellent logiciel autour de vous !

À bientôt pour de nouvelles aventures…

Gestion complète du son et plus encore !

Cette nouvelle version de développement offre désormais toutes les possibilités pour gérer les onglets « bruyants ». Qu’ils intègrent des vidéos ou des pubs ou autres podcasts aux vocalises plus ou moins attendues, vous pourrez rapidement en venir à bout et n’écouter ce que vous avez vraiment envie d’entendre !

Les nouvelles commandes permettent de :

  • couper/remettre le son sur l’onglet actif
  • couper le son des autres onglets depuis l’onglet actif
  • couper le son de tous les onglets
  • réactiver le son des autres onglets depuis l’onglet actif
  • réactiver le son de tous les onglets

Des raccourcis clavier ainsi que des commandes rapides sont, bien entendu, disponibles pour accélérer chaque action ! C’est aussi à des petits détails comme ça qu’on apprécie la réactivité d’un navigateur 😀

Mais c’est n’est pas fini, car cette snapshot est bien généreuse :

  • Une nouvelle option de barre d’adresses fait son apparition : Elle permet de choisir le TLD, parfois appelée extension de domaine (.com par défaut) qui sera auto-complété via le raccourci CTRL+Entrée.
  • Une autre option, accessible via un clic-droit dans l’arborescence des panneaux de signets et de notes permet de choisir si les recherches dans ces panneaux s’afficheront à plat ou en respectant l’affichage de l’arborescence.
  • De nouvelles actions ont été rajoutées au menu contextuel de page, comme l’envoi à un service de validation, la copie de l’adresse de la page…
  • Et bien sûr, toutes les autres corrections habituelles de bugs et régressions

D’autres part, pour celles et ceux qui voudraient disposer d’une traduction complète de l’interface, j’ai mis à jour un article du Wiki à ce sujet. N’hésitez pas à lire le reste du Wiki de vivaldi-fr.com !

Bons tests !

Première snapshot 2017 et attention aux sources de téléchargements

La nouvelle version de développement sortie ce jour corrige de très nombreux bugs et, encore une fois, apporte une petite fonctionnalité ! Cette dernière s’avérera très pratique pour celles et ceux qui usent et abusent d’extensions de toutes sortes. Un nouveau bouton, tout à droite de la barre d’extension, permettra de masquer et d’afficher de nouveau la ribambelle de boutons souvent associés à chaque extension. L’activation de ce bouton est manuel, à partir des Réglages > Barre d’adresses.

ext-toggle

À noter que Vivaldi permettait déjà de masquer individuellement chaque icône d’extension qui ne présenterait pas d’intérêt pour l’utilisateur (clic-droit > masquer le bouton).

 

Dans un article qu’il vient de publier sur le blog de la Vivaldi Team, Julien Picalausa attire votre attention sur des sites qui pourraient diffuser des versions non officielles et non signées de Vivaldi souvent sous forme d’installeurs exécutables pour Windows. La méthode pour détecter l’intégrité d’un programme d’installation officiel est de contrôler sa signature numérique via un clic-droit > propriétés > signatures numériques, comme montré ci-dessous :

certificate-loopLa signature numérique de l’installeur doit être nommée Vivaldi Technologies AS et rien d’autre !

Si vous connaissez ou êtes amenés à tomber sur un de ces installeurs souvent vérolés, merci de nous signaler le site d’où il provient et de ne pas exécuter le programme téléchargé, qui peut contenir des charges malveillantes en plus de l’installeur de Vivaldi. Il est bien sûr conseillé de ne télécharger Vivaldi que sur https://vivaldi.com/download et nulle part ailleurs.

Au fait, concernant Julien, il est belge, c’est un excellent développeur C++, il a longtemps travaillé chez Opera Software (dont Presto). Il vient d’être embauché par Vivaldi !

 

<2017>

tony_blue_beanieToute l’équipe de vivaldi-fr.com se joint à moi pour vous souhaiter une excellente et heureuse année 2017.

Bon surf avec Vivaldi et n’hésitez pas à en parler à vos amis !

Merci 🙂

Mises à jour de Noël

En cette veille de fêtes, l’équipe Vivaldi ne chôme pas : Une mise à jour de la version stable 1.6 pour Linux et une nouvelle snapshot 1.7 sont disponibles.

La version 1.6.689.46 corrige juste un souci de lecture multimédia MP4 et MP3 sous Linux. Les utilisateurs sous Windows et MacOSX ne sont donc pas concernés.

screenshot_of_screenshotter_smallLa nouvelle version de développement 1.7, sortie hier, corrige pas mal de bugs et apporte encore une nouvelle fonctionnalité ! Il est désormais possible d’enregistrer une copie d’écran de la page active, partielle (sélection) ou complète, via une petite icône en barre d’état !

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous trouverez aussi sur le blog de la Vivaldi Team, un sympathique message de Jon et une petite chanson de Noël composée par une partie du bureau de Reykjavík 😀

PS : On me gazouille dans l’oreillette qu’une ultime snapshot avant les vacances de Noël viendrait d’être dégoupillée, corrigeant aussi le souci de multimédia sous Linux et un problème de saisie pour nos amis japonais.

 

Je vous souhaite de passer d’agréables fêtes de fin d’année, les ami(e)s !
antonionoelfr

1.6 : les petits détails comptent !

La version 1.6 de Vivaldi est finalisée. Elle apporte comme d’habitude de nouvelles fonctionnalités et en améliore certaines autres, tout en corrigeant encore quelques bugs au passage 🙂
Vivaldi tient en effet à se démarquer par certaines innovations et même par de tout petits détails qui se révéleront, à l’usage, d’une extrême ingéniosité.

vivaldi-1-6-browser-600

 

notificationsLa fonctionnalité la plus pratique sera pour nombre d’entre vous probablement la possibilité d’ajouter à l’icône du site le nombre de notifications disponibles sur ce service (qui pourra être un Webmail, un réseau social, un forum ou tout autre application qui ajoute un numéro d’article à consulter ou non lu dans le titre de la page). Le compteur numérique sera remplacé par un signe « plus » pour signaler qu’il existe plus de 9 notifications à prendre en compte. Cette subtilité d’interface utilisateur sera évidemment davantage appréciée lorsque les titre des onglets sont peu ou pas visibles (onglets minimisés ou réduits à leur icône sur le coté, ou très nombreux sur la barre d’onglets)

 

 

 

 

 

La gestion des onglets reste un des points forts de Vivaldi et les piles d’onglets sont une des fonctionnalités exclusives de notre navigateur préféré : Désormais, il vous sera possible d’attribuer un nom à chaque pile afin de rendre l’organisation des onglets ouverts encore plus claire et précise. Cette fonctionnalité s’activera dans les Réglages > Onglets.named-stack

 

Vivaldi 1.6 rajoute aussi un judicieux raccourci pour empiler les onglets de même domaine encore plus rapidement: Un CTRL + double clic sur un onglet permettra de sélectionner tous les onglets de même domaine. Une fois la sélection effectuée, il sera bien sûr rapide de la détacher dans une nouvelle fenêtre ou de créer une pile d’onglets ou de l’enregistrer dans les signets ou encore de fermer tous ces onglets sectionnés d’un seul coup.
tab-selection

Autre petite fonctionnalité discrète et bien pratique : un CTRL+clic dans une partie de l’url en barre d’adresses aura pour effet de couper l’url au dossier correspondant et donc de se positionner rapidement à l’emplacement correspondant du site ou de l’arborescence FTP.

Le moteur Chromium est mis à jour en version 55.0.2883.92

Pour la liste complète des changements, voir le blog de la Vivaldi Team

La mise à jour de la version stable se fera automatiquement, sinon, le téléchargement pourra se faire sur https://vivaldi.com