La révision .300 supporte enfin les formats « insupportables »

Certains d’entre vous avaient remarqué que Vivaldi n’affichait pas certaines vidéos diffusées sur des sites comme Facebook, Twitter ou que sais-je encore.

Ces contenus multimédia devaient être diffusés via le standard HTML5 mais dans les formats vidéo MP4 (H.264/MPEG-4AVC et AAC) et audio MP3.

Désormais Vivaldi 1.0.300.5 permet de les lire en utilisant, soit les capacités natives des systèmes d’exploitation récents (Windows Vista et au delà ainsi que MacOSX 10.9 mini), soit en installant un paquet chromium-codecs-ffmpeg-extra sur la plupart des distributions Linux. En cas de difficulté sous Linux, Ruari fournit une documentation fort complète sur h264-vivaldi-linux.md.

Vous pouvez tester certains formats vidéos sur quicksmode.org et plein de formats audio sur dogphilosophy.net, ainsi que sur les sites de vidéos fort connus (en désactivant le plugin Flash au préalable).

Merci de nous rapporter ici ou sur le formulaire de rapport de bugs, les éventuels sites qui poseraient encore problème de rendu sur des contenus multimédia.

138955

 

 

 

Vivaldi en Islande

J’ai eu la chance de redécouvrir l’Islande cet été et c’est toujours aussi splendide et exceptionnellement dépaysant.th

Durant deux semaines, la plupart des développeurs de Vivaldi se retrouvent sur cette ile magique, pour travailler bien sûr mais pas que 😀

Une nouvelle snapshot de Vivaldi montre que les membres des bureaux étazuniens, norvégiens, et islandais de Vivaldi ainsi que leurs collègues russe, finlandais, japonais et tchèque n’ont pas fait que du tourisme, vue la grande liste de bugs corrigés.

Le désigner Atle Mo montre aussi ses talents de vidéaste et de pilote de drone par un petit film très réussi pour vous faire découvrir quelques impressionnants paysages d’Islande vus du ciel.

 

Réduction de bugs avant la bêta

Oui, parce qu’une bêta pleine de bug, ça ferait vraiment pas sérieux 😀

Alors nos dev’ préférés trient, écrèment et corrigent au mieux les bugs résiduels, voire persistants depuis un moment.

Donc cette version de développement en contient bien moins, je vous l’assure. Elle améliore aussi l’interface, respecte enfin le choix du moteur pour la recherche contextuelle d’une sélection dans la page. En parlant de recherche, cette version place Bing comme moteur par défaut pour voir si c’est apprécié, voire juste toléré ou si Google reste incontournable à ce niveau.

À noter qu’il n’est plus possible d’éditer ou d’afficher des notes en syntaxe MarkDown pour le moment

Vivaldi.com en FR

Depuis quelques jours, le site officiel de Vivaldi offre de multiples localisations, dont le français !

Cellix, David et moi avions achevé la traduction depuis quelques semaines et nous attendions avec impatience la mise à jour multilingue.

C’est désormais en ligne aussi, bonne lecture, et n’hésitez pas à nous faire remonter toute erreur de traduction ou fôtes d’orthofrappe 😀

Où es-tu petit Vivaldi ?

Une nouvelle version de développement est disponible depuis hier sur le blog de la Vivaldi Team

Désormais votre navigateur saura répondre à des demandes de géolocalisation émises par certains sites Web, uniquement si vous l’y autorisez, afin de vous servir un contenu approprié à votre emplacement.

Geolocation

Vous pouvez tester cette fonctionnalité sur html5demos.com par exemple. La fonctionnalité utilise le service de géolocalisation de Mozilla.

Parmi les nombreux bugs corrigés, vous noterez probablement avec plaisir, le retour des vignettes d’aperçu dans les Speed Dials et les signets.

À noter aussi que, dans cette version, le support de librairies FFMpeg alternatives est interrompu pour l’instant.

Snapshot 1.0.283.8

Je n’ai pas trouvé de titre très significatif pour synthétiser les améliorations et nouveautés de cette n-ième version de développement de Vivaldi.

Elle s’affine visuellement, offre des raccourcis clavier pour un accès rapide à 9 panneaux Web de votre choix et l’algorithme de recherche dans l’historique a été repensé.

Cerise sur le gâteau, les plus Linuxiens d’entre-vous pourront essayer de regarder des vidéos encodées en H.264 avec cette mouture.

Le problème de génération de vignettes (pour le Speed Dial, par exemple) n’est toujours pas résolu mais c’est en bonne voie 🙂

Trions enfin nos signets !

Pour choisir le critère de tri, utiliser les boutons dans le panneau latéral de signets ou l'en-tête de colonnes daans le gestionnaire (accessible via le Speed Dial)

Pour choisir le critère de tri, utiliser les boutons dans le panneau latéral de signets ou l’en-tête de colonnes dans le gestionnaire (accessible via le Speed Dial)

Un beau week-end s’annonce avec cette nouvelle version de Vivaldi qui va nous permettre de trier rapidement nos innombrables signets, par nom, url, surnom ou même tags et de manière indépendante pour le panneau de signets et pour le gestionnaire de signets !

De nombreux autres bugs ont été corrigés mais, si vous en trouvez de nouveaux, n’hésitez pas à nous aider à rendre Vivaldi encore meilleur en les signalant sur le formulaire de rapport de bugs

Bons tests, bons tris et bon week-end les amis 😀

1.0.270.16

C’est le petit numéro de la nouvelle version de développement de Vivaldi.

Pas de grandes nouveautés hormis quelques bugs corrigés, la possibilité d’afficher les réglages dans un onglet (plutôt que dans la petite fenêtre habituelle) et un meilleur affichage de l’indicateur de chargement de page.

1027016fr

 

Snapshot4porn!

Bon, avec un titre comme ça, notre site va être catalogué dans le grivois, mais en fait il annonce juste l’arrivée de la navigation privée au sein de Vivaldi 😀

Ce mode de navigation permet d’ouvrir une fenêtre dans laquelle aucune trace de tous les sites visités ne subsistera dans les données du navigateur. Vous pourrez donc, par exemple, visiter un grand bijoutier ou horloger en ligne pour faire un superbe cadeau à votre copine ou mari, sans que celle ou celui-ci ne puisse tomber (par hasard 😉 )  sur ces pages via l’historique du navigateur. Surprise réussie !

Une fenêtre de navigation privée ressemblera aux autres (pour ne pas attirer l’attention, justement 🙂 ) et seule la barre d’adresse sera discrètement zébrée et affichera une icône spécifique ; voir ci-dessous :
pornmode

Actuellement, c’est toute la fenêtre qui profitera du mode de navigation privée. Les onglets privés qui nous ravissaient avec Opera 12 sont à l’étude, bien sûr, mais à priori pas simples à implémenter sous Chromium… Wait&See…

Cette nouvelle version de développement apporte aussi quelques améliorations au niveau des panneaux Web : La petite barre de titre dispose d’un bouton de retour à la page de base avec rechargement combiné et peut-être masquée. Un clic-droit dans l’onglet actif permet de l’envoyer directement dans un panneau.

Mise à jour automatique si vous testiez des précédentes snapshots, sinon, rendez-vous sur le Blog de la Vivaldi Team pour télécharger la version de votre choix