Vivaldi en version ARM pour Raspberry Pi et assimilés

Une nouvelle surprise attendait ce jour les fans de Vivaldi : La diffusion d’une nouvelle version compilée pour les machines à processeurs ARM, comme les Raspberry Pi par exemple !

Dans le cadre du développement de la version mobile de Vivaldi, les développeurs ont partagé cette version ARM, qui peut actuellement être exécutée sur des cartes de type Raspberry Pi ou équivalentes (j’ai personnellement testé cette build sur des cartes Pine64 et BananaPro) motorisées par des distributions Linux adaptées (Rasbian, par exemple).

Cette version devra cependant être considérée comme expérimentale et n’aura pas le même niveau de support et la régularité de mise à jour des versions « Desktop ». Elle est compatible avec les cartes récentes Raspberry Pi (Zero/2/3), ainsi que d’autres cartes plutôt populaires, telles les CubieBoard et les Tinker Board d’ASUS.

Toutes les fonctionnalités de Vivaldi sont conservées mais cette version 1.13 ne contient pas encore la fonction de synchronisation.

Plus d’infos sur : https://vivaldi.com/blog/vivaldi-for-raspberry-pi/

Téléchargement direct : https://downloads.vivaldi.com/stable/vivaldi-stable_1.13.1008.34-1_armhf.deb

Conseils de configuration dans l’aide en ligne : https://help.vivaldi.com/article/raspberry-pi/

 

La Synchronisation arrive dans Vivaldi !

Bon, ça faisait tellement longtemps qu’on jurait aux plus impatient(e)s d’entre vous que la synchro arriverait « bientôt », que ça devait ENFIN arriver !

Donc la dernière snapshot de Vivaldi, qui est aussi la première version de développement 1.14 disponible, contient comme nouveauté majeure la nouvelle fonctionnalité tant attendue de synchronisation de données.

Cela permettra aux utilisateurs qui travaillent avec Vivaldi sur plusieurs machines et/ou systèmes différents (au travail, à la maison, sur un PC portable ou sous Linux et sous MacOSX…) de fusionner leurs signets, leurs notes, certains réglages, leur historique, leurs mots de passe et même les extensions présentes sur chacune des installations de Vivaldi. Il est possible de tout synchroniser ou seulement quelques types de données, au choix.

Et, plus tard, il sera évidemment possible de faire la même chose entre des navigateurs sur PC de bureau et leur équivalent sur plate-forme mobile (la version de Vivaldi pour Android est actuellement en phase de développement).

Il est aussi possible de récupérer, sur une machine, la dernière session d’onglets ouverts sur les autres machines synchronisées.

Les données sont actuellement stockées de manière chiffrées sur les serveurs de Vivaldi.net (en Islande) et cela implique qu’il faut posséder un compte Vivaldi.net pour utiliser cette fonctionnalité. Si vous utilisiez déjà le service de messagerie électronique et/ou la plate-forme de blogs personnels offertes par Vivaldi.net, vous pourrez donc réutiliser vos identifiants et mots de passe habituels. Ensuite, un autre mot de passe de chiffrement vous sera demandé et il est vivement conseillé d’en utiliser un, différent de celui du compte Vivaldi.

Pour répondre à vos questions habituelles concernant ce nouveau service une FAQ est d’ores et déjà disponible dans l’aide en ligne. J’en ai effectué une traduction sur https://ra-mon.vivaldi.net/2017/11/30/faq-synchro-fr/

Notez bien que c’est une fonctionnalité « sensible » puisqu’elle concerne vos données et dans la phase actuelle de test, il peut y avoir des modifications coté client et serveur aussi, il est recommandé d’effectuer des sauvegardes régulières de vos dossiers de profil ou à minima des données les plus utiles (signets, mots de passe, cookies, notes, sessions…).

Présentation vidéo par Julien, le développeur en charge de Sync chez Vivaldi :

Vivaldi 1.13

La version 1.13 de Vivaldi vient d’être dégoupillée !

Au menu :
– Pas mal de boulot sous le capot, même si Vivaldi ne s’occupe pas du moteur de rendu lui-même, il y a de la maintenance à faire sur la manière dont l’interface est gérée par Blink. Cela peut, en plus de préparer d’éventuelles modifications à venir dans Chromium, apporter quelques gains de réactivité.
– Nouveau panneau de fenêtre, pour gérer les onglets (et plus tard toutes les fenêtres), au sein d’un panneau latéral (à la Opera 12)
– Message d’alerte à la fermeture lorsque tous les téléchargements ne sont pas achevés
– Possibilité de changer l’icône « V » du menu en icône « Menu » (hamburger…)
– Quelques améliorations dans le panneau de téléchargements

– Téléchargements sur https://vivaldi.com/download/
– Source : https://vivaldi.com/blog/vivaldi-1-13-adds-window-panel/
– Communiqué de presse : https://vivaldi.com/press/releases/vivaldi-releases-window-panel/
– Vidéo de présentation :

 

EDIT  01/12/2017 : Une mise à jour mineure est disponible pour la version stable 1.13 , voir https://vivaldi.com/blog/minor-update-to-vivaldi-1-13/

Bon surf avec Vivaldi 🙂

Des news de la version 1.13 en cours de stabilisation :)

La version 1.13 a pu être testée depuis fin septembre en téléchargeant les 5 snapshots diffusées successivement sur le blog dédié aux versions de développement.
En plus des nombreux bugs corrigés, quelques nouvelles fonctionnalités sont apparues :

  • Un message à la fermeture de Vivaldi signale qu’un téléchargement n’est pas achevé, le cas échéant
  • Un nouveau panneau de fenêtres permet de gérer les onglets de la fenêtre en cours (et, plus tard, ceux de toutes les fenêtres Vivaldi ouvertes, à l’image de ce qu’Opera proposait)
  • De menues améliorations du panneau de téléchargement (vitesse de téléchargement affichée dans la liste)
  • Il est possible désormais de choisir la forme du bouton de menu :

Mais d’autres bugs sont apparus depuis la version 1.13.997.3 de fin octobre : Ils sont causés par une profonde ré-écriture du code lié à la gestion des fenêtres. Cette maintenance est rendue nécessaire par des modifications à venir dans Chromium . Elle offre aussi l’avantage d’une amélioration de performances (au démarrage ou à l’ouverture de nouvelles fenêtres). Cependant, les instabilités connues actuellement (surtout avec les fenêtres de navigation privée et sur MacOSX) ont fait que le processus de mise à jour automatique a été désactivé sur les snapshots 1.13 afin de ne pas imposer ces nouveaux bugs gênants à tous les testeurs. Les plus téméraires pourront télécharger volontairement les snapshots 1.13 sur le blog, évidemment.

Les autres gros travaux comme la Synchro et le client mail (M3) continuent aussi de progresser en parallèle de l’évolution de la 1.13 et d’autres développements (version mobile, entre autres 🙂 )

La version 1.12 de Vivaldi analyse les photos du Web !

Oui, c’est une des fonctionnalités remarquables de la nouvelle version 1.12 de Vivaldi, dégoupillée hier par l’équipe de développeurs !

Il est donc aujourd’hui possible, sans installer d’extension, d’obtenir toutes sortes d’informations relatives à certaines images, plutôt de belles photos, présentes sur le Web. Un clic-droit suivi du choix « Propriétés de l’image » fera apparaître un petit bandeau vertical recensant les métadonnées, souvent au format EXIF, présentes dans la photo, comme par exemple :

  • La marque et le modèle de l’appareil de prise de vue
  • La sensibilité du capteur d’image (ISO)
  • L’exposition et la focale utilisées
  • L’histogramme des couleurs, la balance des blancs et l’espace chromatique
  • Les dimensions et la taille de l’image

Aperçu en image (cliquez pour zoomer) : 

 

Vous aviez souvent signalé quelques manques inhabituels au niveau du gestionnaire de téléchargement. Vivaldi 1.12 devrait combler ces petites lacunes en affichant enfin le débit de téléchargement en plus des url d’origine, chemin de sauvegarde, taille et horodate de début/fin de téléchargement du fichier. Tout cela dans une zone masquable du panneau habituel.

Aperçu en image (cliquez pour zoomer) : 

Enfin, un réglage plus subtil permettra d’atténuer la saturation de la couleur principale de l’interface, par exemple, lorsqu’elle est définie de manière fort criante par le site visité. Merci à @Runewake2 qui a suggéré ce besoin (via Twitter) qu’un désigner de la Vivaldi Team aura implémenté en quelques jours seulement ! L’ajustement pourra se faire via un petit curseur présent dans les Réglages > Apparence > Couleur > Limiter la saturation de la couleur principale.

Sinon, comme toujours, de nombreux bugs ont été corrigé et le moteur de rendu Chromium mis à jour en version récente, à savoir 61.0.3163.91

1.12, quoi de neuf à ce jour ?

Depuis la mi-août, nous avons pu tester quatre versions de développement annonçant progressivement les évolutions qui marqueront cette révision 1.12 de Vivaldi.

Après avoir proposé précédemment la possibilité de trier ses téléchargements par type, la dernière snapshot, sortie ce jour, dévoile un panneau de téléchargement remanié afin de répondre à la demande de nombreux utilisateurs.

Le nouveau panneau de téléchargement est donc présenté sous forme de liste, en haut et de détails en bas, où figurent donc désormais, sous le nom du fichier, sa taille et sa vitesse de téléchargement, l’url d’origine et l’emplacement d’enregistrement local, ainsi que la date de début de téléchargement.
👈🏽-Voir ci-contre.

Une autre amélioration, purement visuelle cette fois, a été intégrée rapidement suite à un retour d’expérience d’un utilisateur, via Twitter : Lorsque la colorisation de l’interface en fonction du site est utilisée, il arrive que la couleur soit particulièrement agressive (exemple : le rouge issu de Youtube). La solution adoptée a été de créer un réglage en rubrique « Couleur » des Réglages > Apparence qui permettra de réduire la saturation de la couleur principale. Simple et efficace !

Si vous suivez aussi le blog officiel anglophone, vous aurez peut-être aussi découvert, au détour de quelques commentaires, une url spéciale qui permet de découvrir certaines nouveautés en phase d’expérimentation… à activer par curiosité à vos risques et périls 🙂

Vivaldi ajoute des fonctionnalités d’accessibilité avancées et se pare d’une toute nouvelle icône

Vivaldi browser 1.11 with a new icon

OSLO, Norvège le 10 Août 2017 – Vivaldi, le navigateur le plus personnalisable pour utilisateurs avancés sort aujourd’hui en version 1.11 avec un mode « Lecture » amélioré, la possibilité de désactiver les images animées, une sensibilité ajustable pour les raccourcis à la souris et une nouvelle icône.

Télécharger Vivaldi

« Chez Vivaldi nous faisons tout notre possible pour qu’Internet soit accessible à tous en développant un navigateur qui s’adapte à chaque utilisateur » déclare Jon von Tetzchner, PDG de Vivaldi Technologies. « Offrir un navigateur qui comble les besoins individuels est au cœur de toutes nos préoccupations. »

Un mode « Lecture » avancé

Le mode « Lecture » de Vivaldi permet de retirer tous les contenus publicitaires, vidéos et autres éléments gênants des pages Web afin de fournir un environnement de lecture agréable. Avec la version 1.11, nos utilisateurs pourront ajuster différents réglages directement sur la page affichée en mode « Lecture ». Sans quitter cette page, ils pourront choisir le type et la taille de la police du texte, la largeur de la colonne, l’espacement des lignes et la couleur du fond, claire ou sombre.

Navigateur Vivaldi en mode lecture léger

Les thèmes personnalisables de Vivaldi ajoutent encore une nouvelle dimension à ce mode « Lecture » amélioré. Chaque utilisateur peut adapter la couleur de la page à celle de son thème préféré. Les thèmes modifiables de Vivaldi proposent des réglages au niveau du contraste minimal afin de s’adapter aux personnes souffrant de difficultés visuelles, ce qui rend le navigateur encore plus confortable.

Navigateur Vivaldi en mode lecture selon thème

Un moyen facile de passer outre les animations GIF

Vivaldi offre maintenant un moyen simple de désactiver les images animées telles que les GIF, une possibilité bien pratique pour les utilisateurs gênés par les clignotements d’images. En cliquant sur le bouton d’affichage des images en barre d’état, en bas de la fenêtre de Vivaldi, il y a désormais trois options disponibles pour le chargement des images animées : « toujours », « une seule fois » ou « jamais ».

Navigateur Vivaldi - Désactiver les images animées

Une sensibilité réglable pour les raccourcis gestuels

Les raccourcis souris configurables permettent aux utilisateurs de Vivaldi d’effectuer toutes sortes d’actions via un simple mouvement de leur souris. Dans cette version 1.11, les utilisateurs peuvent contrôler cette fonctionnalité en attribuant un seuil minimal d’activation des raccourcis gestuels via la souris. Le réglage minimal est défini par défaut à 5 pixels et peut être augmenté jusqu’à 100 pixels, en déplaçant le curseur. Pour modifier ces paramètres par défaut aller sous: Réglages > Souris.

L’accessibilité de Vivaldi

Parmi les autres fonctionnalités d’accessibilité de Vivaldi, nous retrouvons :

  • La navigation spatiale permettant de naviguer de lien en lien en utilisant juste le clavier.
  • Les commandes rapides et les raccourcis personnalisables permettant de contrôler au mieux le navigateur avec le clavier uniquement.
  • Le zoom configurable, au choix pour chaque site ou chaque onglet, ainsi que pour l’interface elle-même.

Découvrez ce nouveau « V »

En dévoilant sa version 1.11, Vivaldi en profite pour redessiner l’icône de son application afin de refléter clairement ses capacités d’innovation. La nouvelle icône aux coins arrondis, au look moderne et sobre, et accentue la signature en « V » de Vivaldi.

« Comme nous souhaitons toujours redéfinir ce qu’un navigateur moderne devrait être, nous nous efforçons de faire en sorte que l’icône de Vivaldi, la première chose que l’utilisateur aperçoit en lançant le programme, provoque une expérience visuelle plaisante » explique Atle Mo, designer chez Vivaldi Technologies. « Cette mise à jour marque le début d’évolutions visuelles à venir au niveau de nos thèmes par défaut et des pages Web. Continuez à nous suivre ! »

Source : vivaldi.com

Alors, cette 1.11, qu’est-ce qu’il y a dedans ?

Il a plein de morceaux de 1.10 évidemment, plein de bugs en moins mais, déjà, l’apparition de petites subtilités comme on les adore :

Sortie stable de la v 1.10

Depuis hier, Vivaldi est disponible en version 1.10.  Les deux principales nouveautés par rapport à la version précédente, comme le signalait Pierre dans ses derniers articles sont :

  • La possibilité de “docker” l’inspecteur à la page en cours. Amis développeurs, vous n’avez désormais plus d’excuse pour ne pas utiliser Vivaldi !
  • Les miniatures de la page de démarrage sont désormais personnalisables.

Enfin un navigateur qui prend la page de démarrage au sérieux

La page de démarrage est la première chose sur laquelle on tombe avant de naviguer sur le Web. C’est une très bonne raison pour exiger qu’elle soit soignée, riche en fonctionnalités et agréable à utiliser.

Chez Vivaldi, la page de démarrage est constituée de Speed dials affichant des miniatures représentant les signets. Plus fort encore, elle peut accueillir de multiples Speed dials accessibles sous forme d’onglets. Quoi de mieux pour organiser ses favoris ?

Mais revenons aux miniatures, la fameuse nouveauté…

Par défaut, Vivaldi génère une image de miniature lors de l’ajout d’un signet. Cette miniature est désormais modifiable : on peut y mettre une image personnalisée, voire même un GIF animé !

Autre opération cosmétique, le nombre de colonnes que peut accueillir un Speed dial est passé à 12 (au lieu de 7).

Speed Dial in Vivaldi

Inspecteur dockable

Cette fonctionnalité était très attendue par les développeurs. Auparavant, en effet, l’inspecteur s’ouvrait dans une fenêtre distincte, ce qui n’était pas forcément pratique (à moins d’avoir deux écrans !). Désormais, il peut s’attacher à la page en cours, sur le bas ou les deux côtés. Nota : il est désormais également possible de passer en mode vue mobile avec l’inspecteur (très utile pour développer un site responsive, et tester les différents affichages).

Docked devtools in Vivaldi

Autres nouveautés

Vivaldi ne serait plus Vivaldi s’il y avait aussi peu de changements entre les versions. Parmi les autres nouveautés, on peut citer :

  • La possibilité de trier les téléchargements (par nom, taille, date d’ajout, date de fin de téléchargement),
  • La possibilité d’afficher/de masquer les images depuis le menu “Affichage” ou via un raccourci clavier configurable,
  • Une amélioration des commandes rapides, de sorte que les utilisateurs puissent utiliser Vivaldi uniquement au clavier (navigation entre les onglets, recherche de termes, liste de filtres, etc.),
  • La configuration avancée de la liste déroulante associée à la barre d’adresse. Lorsque l’on commence à saisir quelque chose dans la barre d’adresse, il est désormais possible d’exclure l’historique ou les favoris (ou les deux !) des suggestions affichées dans la liste.

Téléchargement de Vivaldi

Bonne découverte !

Mais où en est donc la 1.10 ?

Elle est en voie de stabilisation, d’après les notes de version de la snapshot du jour qui corrige 3 régressions et un cas de plantage.

Depuis mon dernier article, la 1.10 a quand même beaucoup progressé au gré de 4 versions de développement pour lesquelles je n’ai pas eu le temps de rédiger un article. Récapitulons :

La build 838 du 9 mai proposait de laisser les extensions modifier la page de nouvel onglet, pour les utilisateurs voulant se passer du Speed Dial par défaut.

La version 845 du 15 mai a rendu plus simple la désactivation des images pour celles et ceux qui n’affichent pas la barre d’état : Un raccourci clavier/souris est disponible, ainsi qu’une entrée dans le menu « Affichage ».
La révision 856 du 29 mai était polarisée sur une amélioration des commandes rapides, avec entre autres, l’ajout des actions sur la page (Pages actions), le comptage des onglets ouverts et la recherche incluant les onglets fermés.

Les snapshots 862 et 867 sorties respectivement les 2 et 7 juin offraient, quant à elles, la possibilité de modifier facilement les vignettes qui illustrent les signets et dossiers des Speed Dials.

.:      Bons tests !      :.